Comment traiter l’humidité ascensionnelle ?

L'origine de l’humidité ascensionnelle

Vous n’avez encore jamais entendu parler d’humidité ascensionnelle mais peut-être bien de remontée capillaire. Un problème lié à vos murs est souvent à la base de votre problème d’humidité. L'absence de membrane étanche ou son mauvais fonctionnement peuvent, par exemple, faire en sorte que les matériaux de construction utilisés pour le mur en question, en contact avec l’eau, soit confrontés à une remontée capillaire ou à l’humidité ascensionnelle.

L’humidité ascensionnelle se caractérise par un pourcentage élevé d’eau jusqu’à son pourcentage maximal à la base du mur, combinée avec une baisse graduelle de cette teneur en eau du bas vers le haut. Ainsi, l’humidité se focalisera jusqu'à, approximativement, un mètre de haut

Humidité ascensionnelle : les facteurs de l’ampleur

L’humidité ascensionnelle dépend d’un certain nombre de facteurs desquels il faut tenir compte. Pour en déceler précisément la cause, il faut donc tenir compte des aspects suivants:

  • Les matériaux avec lesquels les murs ont été érigés
  • L’épaisseur des murs et leur teneur en sels
  • Le taux d’évaporation potentiel
  • La porosité totale 
  • Le côté poreux de l’humidité ascensionnelle

Tous les matériaux de construction qui ont été utilisés pour vos murs (simples pierres, briques ou mortier) contiennent multitudes de petites cavités, que l'on nomme aussi parfois pores. Lorsque l’on parle de la porosité totale des matériaux de construction utilisés, cela signifie le volume total de toutes ces petites cavités prises dans leur ensemble.

Si vos murs sont en contact avec le sol, ils peuvent donc pâtir de ce phénomène (humidité ascensionnelle), même s’ils sont constitués de blocs ou de moellons réalisés sur base d’un matériau très peu poreux voire non poreux (pensez, par exemple, au porphyre, à la pierre bleue, aux galets silicieux, etc.). Dans ces cas-là, le mortier fait office, en d’autres mots, de moyen de propagation.

Les murs extérieurs sont-ils les seuls impactés par l’humidité ascensionnelle ? Malheureusement, non. La remontée capillaire peut aussi survenir dans les cloisons et les murs intérieurs, lorsque ceux-ci sont bâtis sur une chape de ciment ou de béton humide.

» Traiter l’humidité ascensionnelle ?Contactez-nous, nous vous conseillons sans engagement