Souci d’humidité dans les murs intérieurs ?

Malheureusement, les murs intérieurs qui souffrent de taches d’humidité font également partie des problèmes d’humidité fréquents dans l'habitation et requièrent d’autant plus un traitement urgent. Dans le cas contraire, la construction de votre habitation en souffrira et vous aurez affaire après un certain laps de temps à la formation de moisissures : un fléau que vous souhaitez absolument éviter dans votre habitation !

De l’humidité dans vos murs intérieurs ? Les causes possibles :

Si vous rencontrez des problèmes d’humidité dans vos murs intérieurs, vous pouvez être certain que ces derniers sont dus à l’une des causes suivantes :

  • Humidité de sol
    Vous constatez principalement l’humidité dans les murs intérieurs au niveau du rez-de-chaussée ? Il est probablement question d’humidité de sol. La cause de ce problème ? Des fondations obsolètes et dégradées, qui captent l’humidité du sol à cause d’une porosité accrue.

  • Infiltration d’eau par les murs extérieurs
    Vous constatez que l’humidité s’étend ailleurs qu’au niveau du sol ? Et même à différentes hauteurs sur vos murs intérieurs ? Ce sont, dès lors, les murs extérieurs qui sont à la base de votre problème d’humidité. Une maçonnerie obsolète ou tout simplement une construction pitoyable en sont souvent la cause. 

  • Humidité après l’isolation de mur creux
    Isoler les murs creux à un stade ultérieur n’est pas une bonne idée. C’est ainsi que des taches d’humidité peuvent survenir sur vos murs, ce que vous voulez absolument éviter. L’humidité ne trouve plus une voie d'évacuation vers l'extérieur par l'interstice, ce qui fait qu’elle se niche à l’intérieur dans votre habitation.

Nouvelle occupation des murs intérieurs humides

Souhaitez-vous à nouveau retrouver l'aspect d’antan de vos murs intérieurs ? Mieux vaut être certain que votre problème d’humidité soit définitivement éliminé. De quelle manière – vous demandez-vous probablement ? Il vous faudra déjà retirer des murs tous les plâtrages corrodés et patienter environ deux mois avant de passer à l'étape suivante. Vous pouvez alors être certain que les murs intérieurs resteront secs. Vous n’avez pas attendu assez longtemps et les murs intérieurs sont encore humides ? Vos plâtrages ne seront pas ancrés de manière optimale et, à l'avenir, se détacheront  une nouvelle fois de vos murs.

La période de l’année a également une grande importance. Les problèmes d’humidité sont en effet plus présents à certaines saisons que d’autres. Avez-vous traité les murs intérieurs humides pendant ou avant l’été ? Patientez de préférence jusqu’au mois de novembre ou de décembre avant de reprendre en charge vos murs.

» Problème de murs intérieurs humides ?Contactez-nous, nous vous conseillons sans engagement