Traiter l’humidité infiltrée ? 4 astuces

Traiter l’humidité infiltrée ? 4 astuces

L’humidité infiltrée nécessite un traitement qui aborde la cause du problème de manière approfondie. Parce que, dans de nombreux cas, cela concerne un endroit fragilisé dans la façade de votre habitation,l’hydrofugation est de loin, dans la plupart des cas, la meilleure option. Nous traitons, dans ce cas, votre façade avec un produit hydrofuge ou imperméabilisant grâce auquel votre façade est désormais résistante à l’humidité. Pour que cette méthode puisse réussir, votre façade et votre mur extérieur doivent être toutefois en bonne condition.

En dehors de l’hydrofugation, il existe encore quelques autres options particulières pour s’attaquer à l’humidité infiltrée.

Astuce 1 : Imprégner votre façade contre l’humidité infiltrée

L’hydrofugation est une manière d’empêcher que votre façade n’absorbe trop d’humidité. Les murs extérieurs sont ainsi traités avec une solution imperméabilisante ou hydrofuge - qui est appliquée par pulvérisation sur la façade (aussi dénommé « imprégnation »). La solution que nous manions à cet effet est un liquide incolore, qui s’infiltre dans les pores des briques dans vos murs ou dans le plâtrage présent. De cette manière, les briques deviennent résistantes et moins poreuses. Ainsi, l’humidité ne s’infiltrera plus dans la façade.

L'atout de cette méthode est que la couche imperméabilisante est totalement invisible. L’aspect de la façade reste par conséquent exactement le même. La façade est toutefois après le traitement totalement protégée contre l’humidité (infiltrée) pour pas moins de 10 à 15 ans.

Astuce 2 : Réfection de la façade pour empêcher l’humidité infiltrée

Vous ne pouvez procéder à l’hydrofugation que sivotre façade est en bonne condition. S’il est question de fêlures et de fissures dans les briques ou le jointement, celles-ci devront d’abord être réparées avant que votre façade puisse effectivement être traitée. Le problème réside notamment dans le fait que l’eau de pluie va continuer, par ces espaces fragilisés, à s'introduire à l’intérieur, même si vous avez fait imprégner votre façade.

Lorsqu’il est question de plâtrage endommagé, ce problème doit être résolu au préalable. Dans certains cas, il s’agit très probablement d’une couche déjà présente à replâtrer. Néanmoins, dans la plupart des cas, il est nécessaire de d’abord éliminer les couches de plâtres anciennes. Dans ce cas, le jointement doit également être attentivement inspecté parce que le bon état de celui-ci est important pour l’aspect extérieur comme pour la stabilité de la façade.

» Problèmes d’humidité infiltrée dans la maison ? Contactez-nous pour votre diagnostic d’humidité gratuit, sur mesure !

Astuce 3 : Traiter l’humidité infiltrée à l’intérieur

Il y a des fortes chances que les murs intérieurs soient également endommagés en cas d’humidité infiltrée. Généralement, cela provient des sels hydroscopiques qui se sont formés et par la formation de moisissures. Vous pouvez (faire) traiter les champignons avec une solution fongicide spécifiquement destinée à cet usage disponible dans de nombreux magasins. Le plâtrage qui est endommagé devra être éliminé.

Dans certains cas, il est nécessaire d’apposer une solution spéciale hydrofuge pour que le plâtrage reste toujours sec. Par ailleurs, il existe aussi de nos jours sur le marché des systèmes spéciaux de peinture ayant une action hydrofuge, la plupart du temps à base de résine synthétique. Ces systèmes de peinture sont bien appropriés pour le traitement des murs intérieurs en cas d’humidité infiltrée.

Astuce 4 : Empêcher l’humidité infiltrée à l’intérieur avec des lambris

Pour traiter l’humidité infiltrée à l’intérieur, l’apposition d'un dénommé doublage ou lambris est également une option. Dans les cas où les murs humides sont difficiles à traiter contre l’humidité infiltrée, c’est une possibilité. Vous devez lors de leur apposition prévoir un mur creux, un espace entre le mur et le doublage, pour que l’humidité présente dans le mur puisse s’évaporer librement. Il est recommandé d’utiliser des matériaux qui résistent à l’humidité. Pensez par exemple au MDF qui est peint des deux côtés ou des placoplâtres hydrofuges.

Choisir le bon traitement contre l’humidité infiltrée

Pour arriver à déterminer quelle sera la solution la plus efficace dans votre cas, il est indispensable d'inspecter tout d'abord et de manière approfondie la situation spécifique dans et autour de votre maison. Nous pouvons parfaitement vous assister en cela grâce à notre diagnostic d’humidité totalement gratuit, qui représentera de manière claire les problèmes d’humidité auxquels votre immeuble fait momentanément face.

Après cette inspection, nous vous offrons une solution claire, sans engagement et sur-mesure pour être débarrassé à jamais de l’humidité infiltrée. Fixez maintenant un rendez-vous !

Lire plus sur l'humidité infiltrée

» Traiter l’humidité ascensionnelle ?Contactez-nous, nous vous conseillons sans engagement